top of page

Un nouveau projet de miellerie voit le jour à l’Aéroport de Saint-Georges CYSG !


De gauche à droite : Louise-Andrée Drouin (conception visuelle), Claude Dufour (apicultrice, Douceur des Appalaches), Marie Champagne (Moisson Beauce), Jean Perron (conseiller municipal, Ville de Saint-Georges), Olivier Groleau (apiculteur), Anne Morin (aéroport CYSG) et Jean Champagne (Cultiver pour partager) .


C’est aujourd’hui que l’Aéroport de Saint-Georges CYSG dévoile son nouveau projet de miellerie en collaboration avec Douceurs des Appalaches, Cultiver pour Partager et Moisson Beauce.

 

C’est dans une optique de développement durable et de solidarité face à la cause de l’insécurité alimentaire que le projet a vu le jour.

 

« En cette période de grandes incertitudes où la fragilité économique frappe de plein fouet et que de plus en plus de gens doivent se tourner vers l’aide alimentaire, nous avons le goût de contribuer », souligne Anne Morin, directrice de l'exploitation de l'aéroport CYSG et gestionnaire des opérations aériennes Aviation CMP Inc. « Notre vision est de redonner la majorité de la production de miel aux familles dans le besoin par le réseau de Moisson Beauce. »

 

Ce projet est rendu possible grâce à la générosité et l’expertise de Madame Claude Dufour, de Douceurs des Appalaches. Apicultrice du rucher, elle travaille en collaboration avec Monsieur Olivier Groleau afin d’assurer l’harmonie et le bien-être au sein de la colonie d’abeilles. L’élevage d’abeilles est fait avec grand soin et dans un environnement sain.

 

Ce projet novateur permettra la production d’un miel brut et certifié biologique. Trois récoltes seront faites annuellement, dont la première est prévue pour le début de l’été. Une petite quantité de la production sera mise en vente pour couvrir les frais d’opérations tandis que la majeure partie de la production sera redistribuée dans les paniers d’aide alimentaire de Moisson Beauce.

 

Depuis le printemps dernier, 15 colonies d’abeilles sont installées sur le terrain de l’aéroport. Chacune des 15 ruches est parrainée par une entreprise de la région afin de pallier aux coûts d’achat et d’exploitation. Soulignons que les ruches ont été peintes à la main par les enfants de niveau maternelle, cohorte 2023, de l’école Aquarelle.


Merci à toutes les entreprises qui parrainent une ruche :

Manac, Canam, Pomerleau, N’Ware Technologies, Aviation CMP, Garaga, Altrum, Entreprise GS Trudeau, Excavation Lapointe et FIls, Polane Inc. Aérofête de Beauce.


Il reste 2 ruches à parrainer, à qui la chance ?

 

Pour ne rien manquer de cette belle aventure qui débute, suivez-nous sur la page www.facebook.com/profile.php?id=100094382022835

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page